facebook_qn

QHAPAQ ÑAN | Inventario geo-fotográfico de las rutas incas.

Qhapaq Ñan et paysages culturels : travail de terrain
 

itineraire

Les pays concernés : nous avons concentré notre travail sur le cœur historique, géographique et patrimonial de ce réseau, au Pérou et au nord de la Bolivie, soit plus de 3000 kilomètres parcourus à pied entre 2007 et 2010. Certains tronçons équatoriens ont également été étudiés et d'autres tronçons au Pérou complétés par un travail ultérieur en 2011 et 2012.

(Remarque : depuis avril 2012, le programme Qhapaq Ñan Salta - Sistema Vial andino" de la Dirección General de Patrimonio Cultural de la Provincia de Salta (Argentina), contribue à la base de données pour les fiches concernant l'Argentine. Pour plus d'information sur leur travail, cf. http://qhapaqnan-salta-argentina.blogspot.com/)

Un espace géographique : le Qhapaq Ñan est le tronçon central andin autour duquel s'articulent des routes secondaires. Par extension, il désigne un réseau de chemins irriguant les Andes, les plaines côtières péruviennes et chiliennes et les contreforts andins de l’Amazonie. Néanmoins, nous avons fait le choix de nous limiter aux Andes, non seulement parce ces montagnes furent le centre des cultures précolombiennes qui l'érigèrent, mais aussi et surtout parce que la vie sociale, économique et culturelle s’y organise encore aujourd'hui en partie autour du Qhapaq Ñan. Dans les plaines côtières, au Pérou, les restes archéologiques des anciens chemins ruraux traversent des régions désertiques et isolées, loin de toute vie rurale, quand les tronçons en Amazonie ont pour la plupart disparus ou sont recouverts de forêt vierge.

Un tronçon transversal étudié dans notre projet intègre néanmoins une grande variété d’écosystèmes, depuis les déserts de la côte Pacifique péruvienne (Lambayeque) aux contreforts de l’Amazonie (Chachapoyas).

Note : la base de données est un outil au service d'une représentation sociale, culturelle et géographique du paysage, centrée sur l'expression des cultures et des sociétés. La classification de l'espace andin suit les "géosystèmes d'Olivier Dollfus" (cf. Sources).

- Trois missions de 4 à 6 mois (Pérou, Equateur, Bolivie) :

  • Février 2007 – Juillet 2007 : 1200 kilomètres parcourus dans les Andes équatoriennes et péruviennes.
  • Mai 2008 – Octobre 2008  et Mai 2009 – Septembre 2009 : 3000 kilomètres parcourus dans les Andes péruviennes et boliviennes :
  1. Traversée Ouest - Est des Andes (dont un tronçon du chemin n’ayant jamais fait l’objet de publication) : Zaña - Cajamarca - Celedín - Leymebamba - Chachapoyas.
  2. Traversée Nord - Sud des Andes : Cajamarca - Ayacucho - Cusco - La Paz - Paria.

Itinéraires empruntés

Quelques précisions préalables :

  • Les sources utilisées pour définir nos itinéraires sont indiquées dans la rubrique correspondante (cf. Sources).
     
  • Le Qhapaq Ñan sert ici de fil conducteur à un travail sur l'expression des cultures et des sociétés dans leur paysage (activités humaines, diffusions des cultures matérielles...). La mise en ligne des informations (photos, données cartographiques, textes, vidéos) est destinée au grand public, dans un objectif pédagogique.
     
  • Le réseau des routes incas n’est plus une réalité géographique continue. Souvent détruit, détérioré, oublié, recomposé, ou modelé selon les usages, il est encore sujet à des controverses et à de nombreuses approximations sur bien des tronçons. En Equateur et en Bolivie, il disparaît sur des portions de territoire de plusieurs centaines de kilomètres. Par ailleurs, les fonds cartographiques dans les pays andins sont très inégaux et sources de nombreuses inexactitudes. Dans le cas du Pérou par exemple, les cartes de l’Instituto geográfico militar nacional les plus précises à disposition du public sont au 1/100 000è et restent relativement datées. Outre un nombre d’imprécisions liées à l’échelle, on a pu constater de nombreuses erreurs et omissions, compte tenu de l’essor récent, ces dix dernières années, de routes et de pistes dans toutes les Andes. L’absence de réactualisation du fond cartographique péruvien n’est pas le seul obstacle. La mémoire populaire des riverains est souvent en contradiction avec les propositions « officielles ».
  • L’usage en vigueur veut que l’on décrive les itinéraires le long du Qhapaq Ñan uniquement par la toponymie quechua employée par les Incas. Nous avons fait le choix de nous rattacher, à chaque fois qu’il était possible, à des villes ou des villages existants car ces lieux de vie sont au cœur de l’organisation du territoire andin d’aujourd’hui et des objectifs fixés par notre étude.
1. Tronçons longitudinaux andins nord-sud (Qhapaq Ñan) :
  • Cajamarca – Cajabamba – Huamachuco – Mollebamba – Conchucos – Sihuas – Pomabamba –  Yauya – Huari – Huanuco Marca – Huaruatambo – Junin – Tarmatambo – Jauja - Ayacucho – Cusco – Puno – Desaguadero (Pérou)
  • Desaguadero – Tiahuanaco – Laja – Paria (Bolivie)
  • Achupallas – Ingapirca (Cañar, Equateur / Le Qhapaq Ñan est nommé l’Ingañan en Equateur).
2. Tronçons transversaux est-ouest «  Pacifique - Andes » (axes secondaires) :
  • Zaña - San Miguel - Cajamarca (Lambayeque, Cajamarca, Pérou)
  • Chavin de Huantar  – Olleros  (Ancash, Pérou)
  • Tronçons transversaux autour de Cuenca (Paredones de Molleturo, Equateur).
3. Tronçons transversaux ouest-est « Andes – Amazonie » (axes secondaires) :
  • Cajamarca – Celendín – Leymebamba – Chachapoyas (Cajamarca, Chachapoyas, Pérou)
  • Cordillère de Vilcabamba (Choquequirao - Yanama - Totora), vallée de Quillabamba et environs d'Echarate (Cusco, Pérou)
Pour plus d'informations :

 © Qhapaq-Nan.org - Sébastien Jallade. Tous droits réservés, textes, photos, images, sons. 2010.

Qhapaq Ñan Último Artículo Búsqueda
Qhapaq Ñan.org es un proyecto independiente y sin fines de lucro. Propone una base de datos de fotos, videos y testimonios sonoros geocalizados de centenas de kms de caminos incas a lo largo del Qhapaq Ñan en Perú. Tiene 3 objetivos: (1) una herramienta pedagógica accesible a todos, incluyendo un mapa Google Earth (levantamientos GPS) disponible por primera vez por Internet (2) un enfoque sobre los paisajes y elementos de geografía humana, con fichas debidamente comentadas y catalogadas (3) un trabajo colectivo.
Qhapaq Ñan entre Cajamarca y Abancay (Perú) (S. Jallade, S. Dubuis, C. Dandonneau, Diana C. Mogrovejo, V. Decat y Joachm Romain) - 2007 / 2013
Qhapaq Ñan entre Tambo y el Puente Pachachaca (Huancarama, Apurímac / Knut Céspedes Carrasco) - 2014

 

Búsqueda (palabra clave, país, temática)

Búsqueda avanzada

La función de búsqueda avanzada estará disponible muy pronto.